Pourquoi choisir une baie vitrée sur mesure ?

L’ouverture d’une baie vitrée ou de portes-fenêtres est l’un des meilleurs moyens de faire entrer la lumière dans votre maison. Choisir une baie coulissante ou à galandage, en bois ou en PVC, dans la teinte qui se marie le mieux avec votre intérieur : voilà tout l’intérêt d’opter pour une baie vitrée sur mesure !

Quels avantages à choisir ce type d’ouverture ?

baie vitrée

Ils sont multiples. C’est tout d’abord le système qui offre le plus de lumière naturelle, sans compter la vue sur votre jardin ou le paysage environnant ! Du coup, vos baies vitrées sur mesure – tout comme vos fenêtres et fenêtres de toit – vous évitent d’allumer la lumière et donc de consommer de l’électricité à outrance. Au chapitre du bilan énergétique, choisir une baie vitrée sur mesure posée par des professionnels vous assure une étanchéité parfaite : pas de transmission thermique, donc un chauffage moins sollicité et des factures allégées.

Les différents types d’ouvertures actuelles demandent peu d’entretien, et une baie vitrée classique est d’un prix abordable.

Matériau, type d’ouverture, couleur : quelles options à l’achat ?

Selon votre type de murs, vous pourrez opter pour une baie coulissante – les vantaux glissent l’un par-dessus l’autre – ou à galandage – ils coulissent à l’intérieur du mur et deviennent invisibles. Pour un effet visuel optimal dans votre logement, cette dernière solution est idéale !

Les baies vitrées actuelles offrent un excellent coefficient de transmission thermique, grâce à une meilleure étanchéité entre ouvrant et dormant et un vitrage triple. Les portes-fenêtres et baies modernes peuvent être équipées d’un seuil PMR permettant le passage d’un fauteuil roulant. De plus, l’architecture contemporaine se marie idéalement avec une baie vitrée coulissante en PVC.

Pour des prix accessibles, faites appel à des professionnels qui viendront prendre les mesures afin de poser l’huisserie aux dimensions adaptées. Standard ou sur mesure, choisissez votre porte-fenêtre ou baie équipée de vitrage triple, vos fenêtres coulissantes, le tout au meilleur prix et avec une isolation optimale. Une offre double : baisse de l’impact énergétique et effet visuel saisissant dans votre maison !

Rénovation, les travaux qui seront obligatoires en 2017

costallat_Avec l’arrivée de cette nouvelle année 2017, viennent également l’application de certaines obligations en termes de travaux de rénovation. Des réglementations qui ont été fixées dans le courant de l’année 2016 prennent effectivement exécution en ce début d’année. On a notamment celle de la réglementation sur la transition énergétique. Le décret du 31 mai 2016 stipule que des travaux d’isolation thermique doivent être entrepris dans certains cas de rénovation de logement. Cela est devenu obligatoire depuis le 1er janvier 2017 dernier. Des dérogations sont toutefois envisagées dans l’application des termes de ce décret.

Dans quel cas ?

L’isolation thermique d’une maison permet d’améliorer énormément les performances énergétiques de cette dernière. Des économies en consommation d’énergie sont ainsi faisables. Les travaux d’isolation d’un bâtiment consistent en la pose d’un matériau isolant, tel le steico flex comme ici selon l’une des deux techniques choisies. La première, l’isolation par l’intérieur, dans laquelle on installera le matériau sur les parois des murs et/ou dans les combles, ou encore sous le plancher. Dans la deuxième méthode qui est appelée isolation par l’extérieur, l’isolant est placé sur la toiture et/ou sur les façades de la maison.

costallat

Ces travaux d’isolation sont exigés dans les cas de rénovation suivants :

  • l’aménagement d’espaces non habitables (combles, garage annexe…) pour les rendre propices à l’habitation dont la surface minimale est de 5 m²
  • les ravalements d’envergure des façades (50 % de la totalité des façades au minimum) extérieures de la demeure incluant le remplacement ou la mise en place de nouveaux parements, et la réfection de l’enduit qui est déjà en place
  • la réfection de la toiture comportant le recouvrement ou le remplacement d’au moins 50 % de la totalité de cette dernière

Il existe des exceptions possibles

Des cas exceptionnels peuvent cependant échapper à cette obligation de travaux d’isolation thermique. Trois raisons sont évoquées : la première est la raison juridique. Si une opposition aux prescriptions relatives aux secteurs classés, sauvegardés ou inscrits, ou au droit de propriété, existe, il est impossible d’effectuer les travaux d’isolation. La seconde exception est générée par le risque de pathologie du bâtiment si l’on touchait à l’isolation de la bâtisse. Ce risque est déterminé par des analyses de faisabilité au niveau technique. La constatation de ce risque doit être effectuée par une personne habilitée et dont les compétences doivent par conséquent reconnues dans le domaine de l’architecture. La troisième et dernière dérogation à l’application du décret du 31 mai 2016 relève de la disproportion évidente entre les avantages et les inconvénients de l’entreprise de travaux d’isolation thermique. Ces caractéristiques concernent le plan économique, le niveau technique et l’architecture. Chacune de ces trois raisons est tout à fait valable pour ôter l’obligation des travaux d’isolation thermique dans le cadre d’une rénovation.